Skip to main content

Les certifications sont le résultat formel d’un processus d’évaluation et de validation obtenu lorsqu’une autorité compétente établit qu’un individu possède, au terme d’un processus d’éducation et de formation, les acquis correspondant à une norme donnée.

Des informations sur les certifications au niveau européen, provenant de bases de données de certifications nationales, sont maintenant affichées dans Europass. Ces bases, qui reflètent les cadres nationaux des certifications, sont détenues et gérées par les États membres de l’Union. Europass offre le répertoire le plus riche et le plus à jour de données de haute qualité sur les certifications, les cadres nationaux des certifications et les possibilités d’apprentissage en Europe et aide ainsi les apprenants à trouver une formation dans un autre pays et les employeurs à saisir la valeur d’une certification provenant d’un autre État membre de l’UE.

L’une des principales missions de l’ESCO est de rapprocher le monde de l’éducation et de la formation et le monde du travail, en contribuant à réduire l’inadéquation des aptitudes et en favorisant un meilleur fonctionnement du marché du travail. L’ESCO vise aussi à proposer une terminologie de référence commune pour renforcer la transparence, faciliter la traduction, la comparaison, l’identification et l’analyse du contenu d’une certification et, partant, montrer le lien entre les certifications et les aptitudes et professions requises dans l’ensemble des secteurs et branches d’activité. L’ESCO s’y emploie de multiples façons.

L’ESCO soutient la description et la compréhension des acquis d’apprentissage d’une certification

Une terminologie du marché du travail contribuant à clarifier quelles professions et quelles aptitudes sont liées à une certification donnée permet aux apprenants, aux demandeurs d’emploi et aux employeurs d’utiliser au mieux ces informations: l’ESCO répond à ce besoin en fournissant un vocabulaire des aptitudes et professions multilingue, à jour et fondé sur des données factuelles.

L’ESCO soutient les systèmes d’éducation et de formation dans la transition vers des acquis d’apprentissage plus adaptés aux besoins du marché du travail. Les organisations fournissant des données sur les certifications peuvent utiliser l’ESCO pour annoter la description des acquis d’apprentissage à l’aide de la terminologie des aptitudes, en intégrant les concepts de connaissances, d’aptitudes et de compétences correspondant à la description des acquis d’apprentissage de la certification. Cette terminologie aide les établissements d’enseignement à exprimer leurs acquis d’apprentissage de façon à faciliter la compréhension de leurs certifications par les acteurs du marché du travail et à attirer des apprenants tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des frontières.

L’ESCO est également utilisée pour collecter et analyser des données sur les tendances en matière d’aptitudes/de compétences en Europe et pour exploiter les possibilités offertes par les techniques d’analyse des mégadonnées. Les résultats des projets de veille stratégique sur les besoins en compétences constituent un soutien et une source d’information importants pour les établissements d’enseignement et de formation, et peuvent les aider à élaborer des programmes d’études tenant compte des nouveaux besoins en matière de compétences.

En 2019, la Commission européenne a mené un projet pilote avec les États membres afin de tester la mise en relation automatisée des acquis d’apprentissage des certifications avec les aptitudes visées dans l’ESCO, dans plusieurs langues, et a développé un outil informatique dédié pour soutenir les autorités nationales dans cet exercice. Le projet a démontré l’intérêt d’utiliser le thésaurus des aptitudes de l’ESCO pour une plus grande transparence des certifications et une meilleure qualité des données sur les acquis d’apprentissage individuels.

L’ESCO améliore les services d’orientation professionnelle personnalisés/numériques

Les aptitudes et les professions décrites dans l’ESCO peuvent être utilisées pour fournir aux demandeurs d’emploi et aux apprenants des suggestions personnalisées de possibilités d’apprentissage et de formation. Les plateformes numériques peuvent recourir à l’ESCO pour fournir aux citoyens des informations sur les possibilités d’apprentissage, suggérer des cours, développer des offres de formation sur mesure et recommander des parcours d’apprentissage fondés sur les aptitudes de chacun. Les prestataires d’orientation professionnelle peuvent consulter l’ESCO pour fournir des services d’orientation et recommander une formation adéquate en fonction des aptitudes/compétences et des aspirations professionnelles de l’intéressé.

L’ESCO soutient la validation de l’apprentissage non formel et informel

L’ESCO peut servir à la validation de l’apprentissage non formel et informel. Les acquis d’apprentissage clairs et détaillés fournis par l’ESCO peuvent aider à identifier, documenter, évaluer et certifier les aptitudes/compétences et l’expérience que l’intéressé a acquises dans le cadre de l’apprentissage non formel ou informel.

Les organisations peuvent utiliser l’ESCO pour identifier les aptitudes développées dans le cadre d’une activité donnée. En outre, une fois l’activité d’apprentissage d’un projet donné terminée, l’apprenant peut recevoir une forme de certification, par exemple un badge numérique, qui associe les aptitudes des apprenants à une terminologie standard et soutient la validation des acquis de l’apprentissage non formel et informel. Les badges peuvent ensuite être affichés dans des portefeuilles électroniques et partagés avec les employeurs et d’autres personnes en tant qu’enregistrements vérifiables de l’apprentissage.

https://europa.eu/europass/fr/find-courses